25 avril 2011 : Actions en Touraine (37)

Nous étions soixante dix, à peu près, devant la centrale de Chinon-Avoine le lundi 25 avril ; vers 11h, notre groupe s’est déplacé devant l’entrée de la centrale. Celle-ci était gardée par le service d’ordre et les forces du même nom, avec également le peloton d’intervention sur les toits du bâtiment d’entrée (que nous soupçonnons d’utilisation de forts téléobjectifs ...).
Slogans hostiles au nucléaire, déploiement de banderole, pancartes/slogans et drapeaux, prises de paroles et cercle de discussions, nous sommes restés une petite heure ; pas de quoi inquiéter ni perturber qui que ce soit, il faut dire que le lundi de pâques, seuls des anti-nucléaire pouvaient avoir l’idée de se rendre à cet endroit... Après avoir improvisé un défilé pour revenir aux voitures (et aux vélos  !), nous nous sommes déplacés vers le lieu de pique-nique prévu pour treize heures : les glous-glous de la Loire nous sont apparus bien agréables ...
Satisfaction tout de même, à ce rassemblement sont venus des amis du département voisin du Maine-et-Loire, un groupe supplémentaire doit se créer sur Saumur.
Le lendemain, deuxième rassemblement place Jean Jaurés à Tours, vers 18h. Là, ce sont un peu plus de cent personnes qui ont répondu à notre appel ; rassemblement, distribution de tracts, banderoles, drapeaux, ... Nous nous sommes ensuite déplacés en défilé vers l’agence fraîchement ouverte d’EdF. Comme la veille, petite prise de parole pour rappeler l’enjeu de la journée, fortement marquée par les catastrophes de Tchernobyl et Fukushima, et lecture chargée d’émotion de la lettre de la lycéenne Japonaise (merci à la jeune fille qui a bien voulu s’en charger). Nous avons laissé une gerbe de fleurs dédiée aux liquidateurs au bas de la devanture, des affiches militantes prés d’une affichette vantant les mérites d’une agence qui s’éclaire aux lampes basse consommation ... allumées après la fermeture et donc 24 h sur 24 !
La couverture médiatique sur ces deux jours fut satisfaisante, sans plus  : deux passages dans la presse écrite, un en direct et un en différé sur la télévision France 3 région. De quoi regretter encore le poids de la désinformation qui oblige à entendre "vive la bougie et les peaux de bêtes !" pendant le rassemblement ...
Nous avons évoqué nos prochaines actions : descente de Loire en canots, vélos, à pied pour le samedi 28 mai et participation active à la Marche pour la Paix et contre le nucléaire en juillet.
D’ici là, de l’atome aura coulé dans la Loire ...
Philippe Gardelle, groupe local Sortir du nucléaire-Touraine.