Accueil du site > Actions passées > Actions 2012 > Comptes rendus des actions > Limoges (87) : Mobilisation anti-nucléai

Limoges (87) : Mobilisation anti-nucléaire à l’occasion du Tchernobyl Day

Le Réseau Sortir du Nucléaire (87) appelle à rassemblement devant la Préfecture de Limoges le samedi 28 avril à 14h pour demander la fin de l’exploitation du programme électro-nucléaire français et faire en sorte que la catastrophe de Fukushima soit la dernière catastrophe atomique.

Pour l’Association Sortir du Nucléaire 87, 26 ans après la catastrophe de Tchernobyl, il faut croire que nos dirigeants ont la mémoire courte. Le mythe du nucléaire sûr et propre doit enfin cesser. Non le nucléaire n’est pas sûr ! Et la catastrophe de Fukushima nous l’a une nouvelles fois tristement rappelé l’an passé. Un accident nucléaire, c’est une terrible tragédie humaine avant même d’être une catastrophe écologique. Ce sont des populations entières qui deviennent alors impactées. Ce sont des milliers de personnes touchées directement par l’accident en lui-même, des dizaines de milliers par les émissions radioactives, et des centaines de milliers indirectement touchées par la nourriture contaminée qu’elles sont bien obligées d’ingurgiter.

Non le nucléaire n’est pas propre ! Le cimetière en cours de construction à Bure devant accueillir les déchets de nos centrales nous le rappelle (si besoin !). Des déchets qui resteront radioactifs pour des centaines de milliers d’années, menaçant les nappes souterraines, les cours d’eau et les populations aux alentours.

Ajoutons à cela les liquidateurs de Fukushima qui continuent à se battre pour que la catastrophe n’empire pas, et dont la vie est forcément menacée à court terme. Comme ce fut le cas pour ceux de Tchernobyl.

Plus près de nous, que penser de la répression autours des militant-e-s anti-nucléaires (Valogne) et de l’état policier et répressif qui accompagne cette activité ? Que penser encore de l’exploitation des mineurs, et plus largement, de l’ensemble de la population du Niger par Areva, juste pour satisfaire notre mode de vie basé sur le gâchis ? Il est impensable de continuer dans ce délire pendant encore plusieurs années. Il est impensable qu’un dirigeant puisse vouloir continuer dans cette voie pourtant forcément sans issue.

La seule solution pour sortir de cette terrible menace est de stopper immédiatement la production électro-nucléaire. Sortir du Nucléaire demande, localement, la fermeture immédiate de la centrale de Civaux, mais plus globalement, la fermeture de toutes les installations nucléaires civiles et militaires, l’arrêt de l’exportation de la technologie nucléaire, etc. Pour que Fukushima devienne la dernière catastrophe atomique !

Voir en ligne : La maison des droits de l’homme