Livres et DVD

Tchernobyl, 25 ans après (Livre)

JPEG - 34.5 ko

Situation démographique et problèmes de santé dans les territoires contaminés
De Y. Bandajevski et alii, préface de M. Rivasi
"Le 26 avril 1986, le réacteur n°4 de la centrale de Tchernobyl - Ukraine, explose. on ignaure l’étendue réelle des conséquences humaines de cette catastrophe. Aujourd’hui, 1,4 millions de personnes, dont 260 000 enfants, vivent en zone contaminée. Quelle est la situation démographique de ces zones, et quels sont vraiment les problèmes de santé rencontrés ?"
Plusieurs scientifiques éminents, dont le Pr Bandajevski, nous livrent ici une synthèse sur la situation démographique et sanitaire dans les territoires contaminés d’Ukraine et du Bélarus.
Cette brochure traite de la contamination des territoires, de l’impact sur la démographie, de l’état de santé des populations et des conséquences néfastes du césium-137. Elle s’achève sur une proposition en 15 points pour améliorer l’état de santé des habitants des territoires contaminés.
Parfois un peu difficile d’accès malgré l’effort de vulgarisation, cette brochure s’adresse avant tout au lecteur averti, qui souhaite disposer sous forme synthétique de données précises et référencées.

Livre Tchernobyl, déni passé, menace future (Livre)

GIF - 116.9 ko

De Marc Molitor (journaliste à la RTBF)
La catastrophe survenue le 26 avril 1986 à Tchernobyl, aux frontières des républiques d’Ukraine, du Bélarus et de Russie, a provoqué un désastre sanitaire dont les conséquences fortement minimisées à l’époque perdurent aujourd’hui. Le reste de l’Europe, dont la France et la Belgique, n’a du reste pas été totalement épargné. Elle a contribué à la désagrégation de l’URSS et a fait peser un coût énorme sur les républiques concernées.
A l’Ouest comme à l’Est, où les opinions publiques n’avaient pas e poids qu’elles ont aujourd’hui, le "Tchernobyl disaster" a tétanisé l’industrie nucléaire, mais également les milieux scientifiques et techniques qui lui sont liés, les agences et forums liés à la promotion et au contrôle de cette industrie, et les ÉtatsVingt puissamment engagés dans le nucléaire. La gestion post-Tchernobyl est alors devenue un enjeu majeur, politique, scientifique, social, médical, technologique, financier et aussi d’information et de communication.
Vingt-cinq ans après, les promoteurs du nucléaire auraient volontiers tourné la page de Tchernobyl, mais les évènements de Fukushima sont venus douloureusement leur rappeler qu’on ne peut se voiler la face devant une technologie toujours difficilement maîtrisable, quoi qu’on en dise.

Après l’accident atomique (Livre)

JPEG - 50.4 ko

Guide pratique d’une radio-protection efficace par Vladimir Babenko

L’expérience acquise en vingt ans par l’Institut indépendant Belrad auprès des populations touchées par Tchernobyl est unique.
Ce livre porte ce savoir à la connaissance du grand public et met l’information nécessaire pour une radioprotection efficace à la portée de tous.

On y découvre que le sort des habitants des zones contaminées par les retombées de l’accident n’est guère enviable. Les enfants en bonne santé y sont une petite minorité. Là où Belrad a encore les moyens d’intervenir pour mesurer la charge radioactive de chacun, contrôler la nourriture, dispenser conseils et information, et distribuer un complément alimentaire à base de pectine de pomme, la situation sanitaire est meilleure. Cependant une protection absolue est illusoire. Traduit en japonais et publié par l’éditeur Sekai bunka Publishing Inc., ce livre a remporté l’an dernier un grand succès éditorial.

En achetant cet ouvrage, vous soutenez l’institut Belrad. Le Réseau "Sortir du nucléaire" reverse 8 € à l’Association française "Enfants de Tchernobyl, Bélarus", habilitée à transférer les dons et contributions destinés à Belrad.

Tchernobyl, bienvenue en enfer (Livre)

JPEG - 49.4 ko

De Sylvie Baussier et Pascale Perrier
Dès 10 ans.

Natalia est une fillette de 11 ans dont la mère vivait à Pripiat lors de la catastrophe de Tchernobyl. Sa mère, alors âgée d’une dizaine d’année, tenait un journal intime confié à sa fille avant sa mort. Natalia décide de mettre en ligne sur son blog les pages de ce journal, ce qui ne plaît apparemment pas à tout le monde...

Avec une intrigue tout à fait passionnante pour tenir nos bambins en haleine, ce court roman jeunesse prend aux tripes. Les passages du journal intime de Svetlana sont édifiants. Grâce à une écriture plaisante, simple et dynamique, le défi de traiter ce sujet de manière vivante et intéressante pour des enfants de ce siècle est relevé.

A la fin du livre, un dossier de 10 pages est consacré au nucléaire. On retrouve une première partie qui retrace les événements de Tchernobyl et une autre plus générale sur les différentes types de centrales.

La Supplication (Livre)

JPEG - 10.6 ko

Tchernobyl, chronique du monde après l’apocalypse

De Svetlana Alexievitch

Ecoutez le témoignage des survivants de Tchernobyl.

« Des bribes de conversations me reviennent en mémoire... Quelqu’un m’exhorte : - Vous ne devez pas oublier que ce n’est plus votre mari, l’homme aimé qui se trouve devant vous, mais un objet radioactif avec un fort coefficient de contamination. Vous n’êtes pas suicidaire. Prenez-vous en main ! »

Tchernobyl. Ce mot évoque dorénavant une catastrophe écologique majeure. Mais que savons-nous du drame humain, quotidien, qui a suivi l’explosion de la centrale ?
Svetlana Alexievitch nous fait entrevoir un monde bouleversant : celui des survivants, à qui elle cède la parole. Des témoignages qui nous font découvrir un univers terrifiant. L’événement prend alors une tout autre dimension.
Pour la première fois, écoutons les voix suppliciées de Tchernobyl.

Livre de poche, 250 pages.

Controverses nucléaires et Le Sacrifice (DVD)

JPEG - 23.4 ko

Deux films documentaires de Wladimir Tchertkoff :

Controverses nucléaires

Ce film révèle qu’au coeur de la civilisation occidentale, riche et technologiquement avancée, un crime scientifique programmé se perpétue depuis 20 ans sous de hautes responsabilités, dans l’indifférence générale et la désinformation. Un accord signé par l’OMS et l’AIEA, promotrice de l’industrie nucléaire, condamne sciemment des millions de cobayes humains à expérimenter dans leur corps des pathologies nouvelles dans le vaste laboratoire à ciel ouvert des territoires contaminés par Tchernobyl.

Film de 51 mn, en version française. Edition Alerte Verte.

Le Sacrifice

Le rélisateur a suivi, pendant 15 ans, cinq liquidateurs de Tcherbobyl. En plus d’images prises juste après la catastrophe, il présente ici les témoignages de ces hommes qui se sont sacrifiés afin d’éviter une plus grande catastrophe encore. Un documentaire bouleversant.

Dans la nuit du 26 avril 1986 et dans les mois qui suivirent, un million d’hommes, appelés liquidateurs, ont été lancés contre le réacteur de Tchernobyl en feu opur éteindre l’incendie, recouvrir les ruines de la centrale explosée par un sarcophage, improvisé en conditions de radioactivité terrifiante, et pour effacer les conséquences de la catastrophe partout : à la centrale, dans les villages, sur les routes, dans les champs. Ils ont combattu les radionucléides à mains nues, avec des pelles et des jets d’eau. Des dizaines de milliers sont morts et continuent de mourir.

Les scientifiques soviétiques calculaient que, si l’incendie de Tchernobyl n’était pas éteint pour le 8 mai, le combustible nucléaire en fusion aurait percé la dalle de béton sous-jacente, serait précipité dans le bassin de refroidissement et aurait amorcé une explosion atomique vingt à cinquante fois supérieure à celle d’Hiroshima. L’Europe autait été inhabitable.

Le 6 mai l’incendie était maîtrisé grâce au sacrifice extrême des liquidateurs. Mais ils ont été mal récompensés : le Russie, l’Ukraine et la Biélorussie les ont abandonnés à eux-mêmes. L’Occident les ignore.

Documentaire de 24 mn, en version française.

- Lire l’article "Le Sacrifice - Lauréat de deux festivals"

- Film à télécharger sur : http://www.nwa-schweiz.ch/downloadcenter.php