AFP - Minsk

Tchernobyl/Bélarus : 2.000 manifestants contre la construction d’une centrale

Environ 2.000 personnes ont défilé dimanche à Minsk à l’occasion du 23ème anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl pour protester contre le projet de construction d’une centrale nucléaire au Bélarus, pays fortement contaminé par la catastrophe en Ukraine voisine. "Il existe une alternative", "Pas de réacteur nucléaire au Bélarus", pouvait-on lire sur les pancartes portées par de jeunes opposants, des anarchistes ou encore des militants écologistes.
Les manifestants protestaient aussi contre la construction d’une usine de produits chimiques dans la banlieue de Minsk. Le 26 avril 1986, à 01H23 le réacteur numéro 4 de la centrale de Tchernobyl situé dans le nord de l’Ukraine, près de la frontière russe et bélarusse, a explosé, contaminant une bonne partie de l’Europe, mais surtout ces trois pays, alors républiques de l’URSS.
Plus de 25.000 "liquidateurs" de la catastrophe, essentiellement Russes, Ukrainiens et Bélarusses qui ont effectué divers travaux, dont la construction d’un sarcophage autour du réacteur accidenté, sont décédés, selon des estimations officieuses.