AFP - Paris

23eme anniversaire de Tchernobyl : manifestations en France

Plusieurs dizaines de manifestations ont eu lieu en France samedi et dimanche à l’appel du réseau Sortir du nucléaire et d’autres associations écologistes, à l’occasion du 23e anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl. Selon Sortir du nucléaire, qui dit rassembler 846 associations, environ 160 actions ont été menées en France pour marquer ce "Tchernobyl day". Une stèle en granit, dédiée aux "irradiés inconnus", a été inaugurée dimanche après-midi par des militants anti-nucléaires au port de Diélette, sur la commune de Flamanville (Manche), à environ 800 mètres du chantier du réacteur de type EPR en construction, a constaté l’AFP. Il s’agit "non seulement de se souvenir des victimes de cette catastrophe (de Tchernobyl), mais encore de dénoncer les risques présents et à venir, en France et ici même", ont souligné dans un communiqué le Crilan (Comité de réflexion, d’information et de lutte anti-nucléaire) et le collectif régional "EPR, non merci !".
Dans la Drôme, un "die-in" a été organisé dimanche matin devant la centrale de Tricastin (Drôme) par la liste Europe-Ecologie du sud-est. Une cinquantaine de militants, selon les organisateurs, portant des masques blancs distribués par le réseau Sortir du nucléaire, symbolisant les victimes du nucléaire, se sont allongés pendant 15 minutes devant la centrale.
A Bordeaux, une cinquantaine de militants, dont certains arboraient aussi des masques blancs, se sont rassemblés samedi sur les marches du Grand Théâtre, à l’appel de Greenpeace et de Sortir du nucléaire, a constaté l’AFP.