Besançon (25)

Ce samedi 26 avril 2008, LEST a relayé 2 actions très importantes : la Semaine Mondiale pour la libération des Animaux de Laboratoire, que nous avions déjà relayée l’année précédente, et le Chernobyl Day : journée de commémoration et d’information sur les victimes du nucléaire.

Ces 2 actions sont tombées le même jour, c’est pourquoi nous avons décidé de les faire en même temps, car nous ne pouvions pas choisir une action au détriment de l’autre. LEST est à la fois une association pour la lutte des droits des animaux mais aussi pour une écologie radicale.

Nous avons eu un superbe beau temps mais avec beaucoup de vent, la place où nous nous sommes installés était peuplée de monde. En plus de notre équipement habituel, nous avons fait 2 nouveaux panneaux pour expliquer les méthodes alternatives et faire la promotion de l’association de chercheurs contre l’expérimentation animale, créée par le professeur Claude Reiss : Antidote-Europe.
Nous avons fabriqué un panneau en forme de cercueil illustrant cette journée de commération des morts de Chernobyl. Deux petits cerceuils ont été déposé par terre avec une gerbe de fleurs en hommage aux liquidateurs et aux animaux sacrifiés dans les laboratoires. Nous avons mis les masques du Chernobyl Day pour attirer les passants.

Nous avons distribués des tracts et fait signer des pétitions, nous avons eu beaucoup de monde et avons pu avoir des conversations intéressantes. Pour attirer du monde, nous avons fait un appel au mégaphone et nous avons fait une petite saynète avec un militant-vivisecteur qui maltraitait un militant-lapin.

Nous avons fait la connaissance d’une autrichienne qui connait dans son pays des associations qui font les mêmes actions que nous, elle souhaiterait garder le contact pour former une sorte de réseaux entre notre pays et le sien en matière de défense animale.
Contrairement à d’autres actions, de nombreux jeunes se sont arrêtés pour avoir des informations, signer les pétitions et discuter avec nous.

Pour ce qu’il s’agit du Chernobyl Day, quelques personnes abonnés au réseau Sortir Du Nucléaire sont venus nous rendre visite, mais sinon nous n’avons reçu aucune aide militante de la part des grandes associations, voir du parti politique, actifs sur Besançon dont les signatures sont présentes sur le site du réseau.

Grâce à cette double action, nous avons touché un plus vaste public, car les personnes déjà sensibilisées contre le nucléaire ont pu prendre conscience de l’horreur de la vivisection, et les personnes sensibles à la cause animale ont compris le danger du nucléaire. Nous avons établit des contacts avec plusieurs futurs militants qui ont été très enthousiasmés par cette double action.

Ce fut une action très très positive, où militantisme, public nombreux et bonne humeur étaient au rendez-vous.

L’année prochaine nous remettrons ça !