Charleville-Mézières (08)

Bilan globalement positif pour l’action de samedi. Une quinzaine de militants a investi la place de la fontaine de Gonzague (le duc de Nevers, fondateur de Charleville), masqués et combinés de blanc. Une corde a été tendue en travers de la place pour y suspendre les photos des liquidateurs, et des affiches explicatives, et 500 tracts environ ont été distribués. Les passants interpellés semblaient intéressés par l’information sur l’accident de Tchernobyl et ses conséquences et ont accueilli favorablement cette action : manifestement, l’arrêt à la frontière du nuage radioactif leur est resté sur le cœur, et nous avons entendu beaucoup de commentaires sur cette désinformation.
En revanche, et malgré la proximité de la centrale de Chooz B et le démantèlement problématique de celle de Chooz A, ils ne semblaient pas vraiment concernés par les problèmes du nucléaire français... En cette période de crise écologique et de réchauffement climatique, il semble bien que le discours dominant soit accepté, et que le nucléaire paraisse la seule solution, bien peu étant prêts à modifier leur rapport à la consommation et au "confort"...