Accueil du site > Actions passées > Actions 2008 > Revue de presse 2008 > Dernières nouvelles d’Alsace (1) - (...)

Dernières nouvelles d’Alsace (1) - 27/04/08

Des masques pour "Chernobyl Day"

A l’occasion du 22e anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl, les membres du comité pour la sauvegarde de Fessenheim et de la plaine du Rhin ont sensibilisé les Sélestadiens à la question du nucléaire.

A l’occasion du 22e anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl, le Comité pour la sauvegarde de Fessenheim et de la plaine du Rhin (CSFR) se trouvait hier au marché du Terroir, à Sélestat. Le CSFR participait ainsi à la journée internationale de mobilisation contre le nucléaire, coordonnée par le réseau « Sortir du nucléaire ».
Jean-Jacques Rettig tente, tant bien que mal, de fixer la grande banderole du Comité pour la sauvegarde de Fessenheim et de la plaine du Rhin sur un piquet en bois. Dès 9 h, les membres du comité se sont donné rendez-vous sur le marché du Terroir, le long de la rue du Président Poincaré. Ils y sont rapidement rejoints par quelques militants Verts, Daniel Ehret en tête.
« On va rester le temps du marché », précise Claude Ledergerber, un des membres du comité. En plus de la banderole, et de deux pancartes indiquant qu’à Forsmark, en Suède, en 2006, une catastrophe nucléaire a été évitée « à sept minutes près », chaque personne du comité porte un masque sur lequel on retrouve le logo de la radioactivité.
« Nous sommes là pour trois raisons, explique Claude Ledergerber. Premièrement, pour la commémoration du « Chernobyl Day ». Ensuite, pour dire que Tchernobyl continue partout, notamment en Ukraine et au Bélarus, où les populations sont contaminées et où les enfants souffrent de pathologies liées à la catastrophe. Le troisième volet pour lequel nous sommes là concerne l’arrêt des centrales nucléaires. » Dont, évidemment, celle de Fessenheim.
Hier plutôt que d’organiser un seul grand rassemblement, le réseau sortir du nucléaire a préféré opter pour plusieurs petites manifestations, à Sélestat, Colmar ou Strasbourg. Le plus important d’entre eux a eu lieu à Fessenheim. F.E