Flamanville (50)

250 à 300 personnes ont marché du port de Diélette, Flamanville jusqu’à l’entrée du chantier du réacteur 3 EPR, vêtues de tenues blanches et masquées.
Il s’agissait de commémorer le 22eme anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl et d’attirer l’attention sur les risques du nucléaire en France : Impossible n’est pas français. Une sonnerie aux morts a été effectuée aux portes de la centrale tandis que des cendres ont été symboliquement déposées. Les participants ont fait cercle, en silence, autour des intervenants.

- Yannick Rousselet, pour Greenpeace est intervenu à propos de la non conformité de certains bétons sur le chantier et des risques de chutes d’avion. Didier ANGER,pour le CRILAN, coordinateur du collectif régional l’EPR, non merci, et pour le Réseau Sortir du nucléaire a évoqué la question des Plans d’urgence interne, des plans particuliers d’Intervention et des Plans Orsec-Rad en cas d’accident nucléaire.

- ISABELLE AUBRY a fait le point sur l’enquête concernant les effets électromagnétiques liés aux couloirs de lignes THT.

- GUILLAUME ANFRAY (MANCHE SOUS TENSION) a pris date pour les enquêtes publiques à venir.Tous ont souligné que l’EPR représentait des risques supplémentaires et inutiles.

La lutte continue :
Aujourd’hui les marcheurs contre le nucléaire civil et militaire de FOOTPRINTS sont partis de Londres pour Genève. Ils seront en Nord Cotentin à partir du 1er mai, passeront par la Hague et Flamanville , descendront par la côte vers l’Ille et Vilaine et la Mayenne.
Le 1er juillet, le Président SARKOZY, VRP d’AREVA, présidera l’Union Européenne au nom de la France : il essaiera de promouvoir une fois de plus la vente des EPR.
Le Réseau Sortir du Nucléaire appelle d’ores et déjà à manifester à Paris, le 12 juillet.

Didier ANGER , coordinateur du Collectif Régional

Légendes photos ci-dessous :
1. Accueil du collectif sur le parking du grand port
2. Les motards "tout terrain" de la gendarmerie pour patrouiller dans les falaises
3. Habillement et masques...
4. Sur le chemin du chantier...
5. Le cortège s’étire
6. Le long de la route : au premier plan, les dégâts de la dernière tempête restent visibles
7. A l’entrée du chantier, les bidons vont servir à matérialiser le cercle des manifestants
8. Sonnerie aux morts. A la trompette, Jean-Louis... Des cendres sont dispersées
9. A terre, de la chaux pour matérialiser la pollution radioactive
10. Puis la colonne s’étire vers le haut de la falaise
11. En contrebas, le chantier
12. Le chantier vu de la falaise