Grenoble (38)

30 personnes environ au plus chaud de l’action, vers 15h. Pas mal de gens des Verts et de Greenpeace, merci à eux. 30 personnes c’est pas énorme, mais c’est pas si mal pour Grenoble.

Le public des places Félix Poulat-Grenette, le samedi après-midi, est constitué à 80% de djeun’s concentrés sur la sape, la drague et le shopping. Donc très peu réceptifs à des messages d’alerte sur la santé de leurs futurs enfants... Les photos sur le tract permettent de temps en temps de crever la bulle d’indifférence. Mais dans l’ensemble, très peu de réactions.

3 nouveaux contacts, mais une seule a une adresse e-mail.

Le Daubé est venu, a pris des photos, mais sauf erreur de ma part, aucun article dans le numéro du lundi. Un journaliste de Grenoble &Moi nous a posé quelques questions.

La sono était défectueuse (batterie morte) lorsque je l’ai récupérée chez Kiloutou. N’ayant aucune solution de rechange, ils nous ont prêté un groupe électrogène. Pas trop gênant quand on mettait le son à fond, jusqu’à ce que la police municipale vienne nous faire baisser le volume jusqu’à ce que ça soit quasiment inaudible. Après, le bruit du groupe couvre la sono. Un groupe électrogène à essence qui pue pour une manif écolo... pas terrible. Mais pas mieux qu’une batterie rechargée chez EDF.

Quelques bouquins vendus. La Supplication de Svetlana Alexievitch (à lire et à faire lire !!!) et qques hors-série de "Habitat Naturel".