LaDepeche.fr

Sortir du nucléaire : le combat continue

Société. Le collectif gersois sera à Golfech aujourd’hui.
Le collectif Sortir du nucléaire commémore aujourd’hui, comme chaque année, la catastrophe de Tchernobyl. Pour ce faire un rassemblement est organisé à 14 heures devant la centrale de Golfech, dans le Tarn-et-Garonne. Les membres du collectif gersois y seront.
Fondé au début du siècle, le collectif gersois Sortir du nucléaire organise régulièrement des actions et informations. Le sud-ouest compte plusieurs sites : deux centrales à Golfech et au Blayais (Gironde) ainsi que deux pôles à vocation militaire (laser mégajoule et centre d’essais des Landes). Ils évoquent le problème du secret qui entoure le nucléaire, parlent de son coût, de ses dangers liés aux déchets mais aussi aux incidents : rejets de polluants ou encore un arrêt d’urgence des réacteurs du Blayais lors de la tempête. De même la fusion, vue comme le nucléaire du futur et portée par le réacteur ITER, leur paraît tout aussi inepte. « ça existe déjà, c’est le soleil. On a les moyens de capter cette énergie. ça, c’est une machine Shadock », lance le porte-parole, Henry Chevallier.