Milan (Italie)

Communiqué de RNA (rete nazionale antinucleare) à Sortir du nucléaire :

Le danger du retour au nucléaire plane sur le peuple Italien... qui pourtant en 1987 s’était manifesté massivement lors d’un referendum contre le nucléaire La RNA (rete nazionale antinucleare), un réseau italien antinucléaire a coordonné en Italie un grand nombre de manifestations antinucléaires, dans le cadre du Tchernobyl Day, en collaboration avec le réseau Sortir du nucléaire : Des conférences ont été organisées dans de nombreuses régions ( Turin, Florence, Naples, Chieti, Sardaigne et Sicile,Rome), avec projection de videos français inédits en Italie traduits et soustitrés par nos soins (le scandale de la France contsaminée et Déchets, le cauchemar du nucléaire). A Milan a été organisée pour la première fois dans l’histoire de la lutte environnementale italienne une installation de banderolles devant la Bourse, Piazza Affari, symbole du pouvoir economique , et des billets distribués à la population, dénonçant les grosses industries qui ont d’accepté de collaborer avec la lobby de l’industrie nucléaire italienne (voir Photo) Pendant que nous informions les citoyens italiens du danger encourru avec le retour au nucléaire, le président du conseil italien, Mr Berlusconi, rencontrait son omologue Russe pour élargir l’axe qui déjà existe entre Rome et Moscou en ce qui concerne le gaz, les automobiles et ds nouvelles tecologies à l’atome

Pour la RNA : Fabienne Melmi