Rouen (76)

Dès 11h00 ce matin, nous étions une vingtaine de personnes à nous rassembler devant l’accueil de la caserne des pompiers de Rouen, boulevard Gambetta. A l’appel du réseau Sortir du Nucléaire et du collectif "Stop EPR, ni à Penly, ni ailleurs", le groupe local Greenpeace Rouen a répondu présent pour proposer aux rouannais de commémorer ce triste anniversaire en rendant hommage aux pompiers de Tchernobyl et à travers eux, aux 600 000 à 800 000 liquidateurs qui mirent un terme aux émissions radioactives du réacteur n°4 explosé de la centrale ukrainienne.Un bref discours fût prononcé pour rappeler les faits dans lesquels les pompiers de la ville de Pripiat intervinrent dans les premières heures du sinistre. Puis, la lecture du témoignage d’une des femmes de ces pompiers tiré de La supplication de Svetlana Alexievicth a été faite. Il s’ensuit le dépôt d’une couronne de fleurs et de feuillages de printemps et d’un poëme.
Cette activité avait été préparé 15 jours à l’avance et les pompiers de Rouen avaient eu par deux reprises notre visite pour les informer de notre action.

L’après midi a été un peu plus réjouissante avec un rassemblement sur la parvis de la cathédrale de Rouen où un die-in au son d’une sirène, puis un tractage eut lieu. Une trentaine de personnes ont participé à l’activité et quelques personnes en leur nom propre se sont jointes à nous."Pas assez long ce die in ", avait dit certains. Alors le groupe en moins grand nombre s’est ensuite déplacé vers la place du 19 avril 1944 pour renouveler l’action.Mais cette fois ci le die-in dura une éternité...

En remerciant tous les participants.

Le matin cette action a été couverte par France Bleue Haute Normandie.